Le sport après une soirée festive : risques et bénéfices à prendre en compte

Après une soirée festive où l’on s’est laissé aller à boire de délicieux cocktails et du champagne, il est fréquent de se réveiller avec une « gueule de bois » désagréable, surtout pour les sportifs qui ne sont pas habitués à cela. Alors, est-il judicieux de faire du sport le lendemain d’une soirée festive pour éliminer les excès de la veille ?

Courir pour se débarrasser de l’alcool et des substances toxiques ?

les-effets-de-faire-du-sport-apres-une-soiree-festive-les-risques-et-les-benefices-a-prendre-en-compte

Faire du sport après une soirée bien arrosée pour éliminer les toxines de l’alcool n’est pas une bonne idée. La transpiration ne contient qu’une infime quantité de toxines (voir composition détaillée), principalement composée d’eau et de sels minéraux. Ce sont plutôt votre foie et vos reins qui jouent un rôle essentiel dans l’élimination des toxines de votre organisme.

Faire du sport après une soirée arrosée peut affaiblir votre corps en le déshydratant davantage. Le processus de dégradation de l’alcool par votre organisme demande beaucoup d’énergie, ce qui peut entraîner des symptômes tels que des nausées, des douleurs musculaires ou même une migraine. Il est préférable de laisser à votre corps le temps de récupérer naturellement.

Il faut compter au moins 12 heures pour que l’alcool soit éliminé de votre sang. Donc, si vous souhaitez vous remettre d’une soirée festive, il vaut mieux prendre le temps de vous reposer et de vous hydrater correctement, plutôt que de vous lancer dans une séance de sport intense.

Les risques de blessures augmentent avec l’alcool

L’alcool a un effet déshydratant sur le corps, ce qui peut être problématique si vous décidez de faire du sport après une soirée festive. L’eau est essentielle lors de l’activité physique car elle joue un rôle indispensable dans la régulation de la pression artérielle, la circulation sanguine et la régulation de la température corporelle. La déshydratation peut entraîner de la fatigue et des blessures musculaires.

En plus de la déshydratation, la « gueule de bois » peut également causer de la fatigue, ce qui peut affecter votre coordination et réduire le processus de synthèse des protéines dans votre corps. Cela peut rendre la récupération plus difficile et compliquer la reconstruction musculaire. Par ailleurs, l’alcool perturbe également la synthèse osseuse, augmentant ainsi les risques de fractures de fatigue.

Il est donc préférable d’éviter de faire du sport après avoir consommé de l’alcool, car cela peut compromettre vos performances et augmenter le risque de blessures. Il est important de prendre soin de votre corps en lui donnant le temps de se reposer et de récupérer après une soirée festive.

Eh voilà, vous savez tout. Boire ou courir, il vaut mieux choisir !