Découvrez le défi ultime : Le Norseman, le test d’endurance qui repousse toutes les limites !

norseman-le-defi-dendurance-qui-defie-limpossible
decouvrez-le-defi-ultime-le-norseman-le-test-dendurance-qui-repousse-toutes-les-limites

Le Norseman est un Ironman très populaire qui a été créé en 2013 par Paal Hårek Stranheim et Bent Olav Olsen. Ils ont voulu donner un nouvel élan à la pratique du triathlon, en particulier du triathlon longue distance, qui était presque inexistante en Norvège au début des années 2000. Après deux ans d’organisation, la première édition a eu lieu avec 19 des 21 concurrents atteignant le sommet de la montagne et recevant le prestigieux t-shirt noir ! Cette épreuve exigeante nécessite une préparation longue et rigoureuse, ainsi qu’un équipement de triathlon approprié pour affronter le magnifique parcours nordique.

Un défi d’endurance extrême : le Norseman, le plus difficile des Ironman

La première épreuve du Norseman est la natation. Les participants embarquent sur un ferry qui les amène au milieu du fjord, où ils doivent se jeter à l’eau à 4h45 du matin ! Ils doivent nager 3,8 km dans une eau froide, entre 14° et 16°, pour rejoindre la rive. Ensuite, ils doivent faire 180 km de vélo, avec un dénivelé total de 3360m de D+. Après 10 km de plat, ils affrontent une montée de 25 km, atteignant une altitude de 1300m. La dernière ascension est la plus difficile, avec 7 km de virages et une pente de 10%. Enfin, pour la partie course à pied, ils doivent parcourir 42,195 km en montagne. La première partie est plate, puis ils doivent gravir le Mont Gaustatoppen, qui culmine à plus de 1880m d’altitude. Seuls les 160 premiers arrivés en bas du Mont ont la possibilité de poursuivre sur la partie la plus technique du parcours, pour atteindre le sommet. Les autres empruntent un autre circuit et reçoivent un t-shirt blanc de finisher.

Une préparation extraordinaire

Pour se lancer dans une telle aventure, il est essentiel d’avoir une équipe solide pour franchir la ligne d’arrivée. En effet, il est crucial de ne pas précipiter les choses et de progresser étape par étape sur cette distance. Une préparation personnalisée et un mental solide sont donc fortement recommandés. De plus, avoir un coach personnel peut vous aider à découvrir des techniques et à mieux gérer vos efforts. Mais pour réussir et terminer la course, vous devrez également compter sur le soutien amical ou familial pendant l’épreuve, car seuls ceux-ci sont autorisés. Cette règle mise en place par l’organisation renforce les liens et fait de cette course l’aventure d’une vie. Alors, êtes-vous prêt à conquérir le triathlon XXL le plus difficile en Norvège ? Bienvenue dans l’enfer !

L’importance d’un équipement de haute qualité

Dans le cadre du Norseman, l’équipement est un facteur important pour assurer votre confort et votre performance. Une combinaison néoprène avec une bonne flottabilité est recommandée pour l’épreuve de natation de 3,8 km, qui est déjà assez difficile, mais encore plus dans l’eau froide de cette course mythique.

Une trifonction bien ajustée et confortable est l’élément le plus crucial. Assurez-vous qu’elle sèche rapidement et qu’elle possède une chamoisine de haute qualité pour votre confort tout au long des 180 km de vélo avec 3 360 m de dénivelé positif.

N’oubliez pas de choisir des chaussures de course à pied adaptées, de préférence des chaussures de trail, compte tenu du parcours technique et accidenté.

Site officiel du Norseman